Antigaspillage de l'énergie

ABOVE
ABOVE
ABOVE
ABOVE
ABOVE
ABOVE
ABOVE
ABOVE
ABOVE
BELOW
BELOW
BELOW
BELOW

Le métier même de distributeur -au travers de toute la chaine d’approvisionnement et l‘exploitation  des magasins- nécessite beaucoup d’énergie : transports, production de froid, éclairage, nettoyage, etc. Le vaste plan antigaspi s’attache à réduire chaque dépense énergétique -moins de kWh-  et son impact carbone  -moins de CO²-.

 

Réduire et optimiser notre consommation énergétique :

  • Faire des économies : Carrefour fait des économies avec énergie : La politique de réduction de kWh a obtenu des résultats performants : -31,1% en 2014 vs 2004, avec 6 années d’avance ! Un nouveau plan est en cours de finalisation, pour fixer les prochains objectifs.

 

  • Promouvoir les énergies renouvelables produites localement : partout où carrefour est implanté, des sources d’énergie renouvelables sont présentes : géothermie, vent, soleil…  mais aussi récupérer et utiliser la chaleur produite dans les magasins quand les meubles frigorifiques émanent de la chaleur par exemple.

 

  • Etre plus efficace : faire plus avec moins et  réduire le kWh/m² dans les magasins :
    • Fermer les meubles froids: jusqu’à 18% d’économies d’énergie ou encore les rideaux de nuit sur les meubles ouverts
    • Changer l’éclairage : des ampoules  basse consommation  c’est jusqu’à 50% d’économie d’énergie
    • Donner le choix aux magasins : Un large de choix de technologies et de techniques sont proposées aux magasins pour qu’ils élisent la bonne solution de leur choix, au meilleur cout et pour le meilleur impact climatique. Un système de pilotage de l’énergie intelligent est en place, avec succès dans certains magasins qui pilotent climatisation froid, chauffage, éclairage au plus près des besoins (cela peut représenter pour l’éclairage jusqu’à 80% d’économie d’énergie pour un magasin)

 

  • Réduire les émissions liées à la production de froid

La grande distribution a besoin de produire du froid pour bien conserver les aliments et maintenir la chaine du froid. Jusqu’à récemment, des gaz HFC étaient utilisés : ce sont des fluides chimiques qui ont un très fort impact sur le réchauffement climatique et la destruction de la couche d’ozone. Aujourd’hui, Carrefour développe et généralise une technologie quasi-neutre sur le plan climatique et bien plus sobre en énergie (en savoir plus sur la production de froid propre). D’autre part, toutes les mesures contre d’éventuelles fuites  de fluides sont prises.

 

  • Limiter l’impact lié au transport des marchandises : moins de kms
    • S’approvisionner auprès des producteurs locaux : c’est réduire la distance entre les produits et les magasins, c’est favoriser les circuits courts.
    • Les camions de livraisons qui alimentent entrepôts et magasins sont producteurs d’émissions de CO2 entre autres. Mieux remplir les camions (double niveau), revoir la préparation des palettes, penser différemment les tournées, supprimer les retours à vide : c’est une organisation bien pensée pour réduire leCO2/colis. Un taux de Co2/colis qui est en baisse de 6,4% en deux ans.
    • Des solutions alternatives à la route : fluvial, ferroviaire, combinaisons rail/route ou barge/route sont utilisées dans les pays qui le permettent. En 2014, 1,7 millions de km ont été évités par le train grâce au train et aux fleuves.
    • En France l’économie de CO2 atteint 9 545 tonnes.

 

Plus d'actualités

02/03/2018

Carrefour Espagne a lancé dans le pays le premier poulet fermier...Lire la suite

28/02/2018

Les 19 et 20 février dernier, Carrefour Brésil a organisé son premier...Lire la suite

23/02/2018

Le C4 Retail Lab, incubateur de Carrefour Pologne, ouvert en 2017...Lire la suite