Paris 23.06.2017, 14h17   CRF  21,86 €  +0.02%

Performances extra financières : focus sur quelques unes des avancées majeures du Groupe en 2016

La publication des résultats annuels de Carrefour est l’occasion, au même titre que les résultats financiers, de présenter les indicateurs de sa performance extra financière. Moteur d’innovation et de progrès dans tous les métiers du Groupe au service des ses clients, la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise soutient la stratégie de Carrefour et contribue à sa performance globale.

Progression des notations des agences extra-financières
Les 3 agences de notation extra-financière référentes dans le secteur : ROBECOSAM, VIGEO EIRIS et CDP ont salué les améliorations significatives des résultats extra--financiers dans l’ensemble des  pays intégrés, en ligne avec les objectifs fixés :  
•    L’amélioration de 5 points de l’évaluation RobecoSam permet à Carrefour d’intégrer l’indice DJSI Europe en dépassant la moyenne du secteur de 30 points, positionnant l’entreprise comme le 1er distributeur français pour cet indice.
•    La notation de Vigeo Eiris enregistre un score en  progression de 10 points.
•    Enfin l’évaluation au Carbon Disclosure Project confirme sa stabilité grâce aux résultats de réduction du CO2, en ligne avec les engagements pris par Carrefour.



Un indice RSE en propre pour mesurer l’avancement des plans d’actions
L’indice RSE permet de mesurer de manière continue l’évolution de la performance extra-financière de l’entreprise en prenant en compte ses particularités. Ainsi, un ensemble de 16 objectifs quantitatifs a été fixé, afin de mesurer en % l’avancement des plans d’action dédiés aux 4 piliers de la stratégie RSE du Groupe : lutte contre toutes les formes de gaspillage, protection de la biodiversité, accompagnement des partenaires de l’entreprise, dynamique sociale et diversité. Ces objectifs sont fixés annuellement, de manière globale et déclinables par pays, dans le cadre d’un plan à 3 ans.



Fixer un prix interne du carbone est une démarche volontariste
Carrefour a annoncé la mise en place effective d’un prix interne du carbone, dans chacun des pays du Groupe. Cette initiative concourt à l’objectif de réduction des émissions de CO2 de 40% d’ici 2025 par rapport à 2010, et de 70% d’ici 2050. Elle permet d’intégrer l’impact des gaz à effet de serre dans les processus de décision d’investissement et d’accélérer l’adoption des technologies bas-carbone -  bio méthane, solaire ou géothermie -.
Le plan de réduction de la consommation d’énergie est basé sur le déploiement dans tous les magasins du Groupe de 4 technologies clés : fermeture des meubles réfrigérés, production du froid avec des fluides naturels, éclairage LED et mise en place de compteurs intelligents. Par exemple, près de 30% de nos magasins sont équipés d’éclairage LED, ce qui permet une économie d’énergie de 40 à 80% sur l’éclairage d’un magasin ; Carrefour est le premier distributeur à engager cette démarche volontaire, stimulant ainsi les efforts de toutes les entités de l’entreprise dans la lutte contre le réchauffement climatique.  
Après un premier test réussi d’une installation de production de froid utilisant des fluides naturels en Espagne, Carrefour a déployé cette technologie innovante dans 348 hypermarchés et supermarchés dans 9 pays du groupe. Cette technologie réduit de près de 20% la consommation d’énergie d’un magasin et nous a permis de réduire les émissions de CO2 liées à la réfrigération de -27% en 2016.




Carrefour et le bio : ventes en hausse et omnicanalité
La Responsabilité Sociétale de l’Entreprise contribue à modifier en profondeur l’offre de produits en mettant en valeur les catégories qui répondent aux nouvelles aspirations des consommateurs : les rpduits issus des Filières Qualité Carrefour, le bio, les produits frais, sains et locaux, bénéfiques pour la santé.
Ainsi, la vente des produits bio a progressé de +32,2% en 1 an, soit une hausse de +83% sur 3 ans, pour un chiffre d’affaires supérieur à 1 milliard d’euros en 2016.
L’omnicanalité est pour Carrefour un vecteur important de croissance : l’acquisition de Greenweez, leader de la vente en ligne de produits bio avec + 20 000 références, mais aussi l’ouverture de nouveaux magasins Carrefour Bio - 13 magasins aujourd’hui en France – font de Carrefour le 1er distributeur bio de France en 2016.



Les produits issus des circuits courts dans tous les pays
Un plan d’accompagnement des PME a été mis en œuvre dans plusieurs pays du groupe. Ces plans prennent différents formes selon le pays : un accompagnement à l’innovation, un accès à des financements spécifiques, une contractualisation adaptée et la promotion des produits locaux dans nos magasins. En France par exemple, la vente de produits locaux est en hausse de 2,9% en 2016 ; Plus de 5 000 entreprises sont référencées, fabricant un tiers des produits vendus par Carrefour.
Carrefour a été le premier distributeur de la filière agro-alimentaire à obtenir le label d'Etat « Relations fournisseur responsables », décerné pour trois ans par la Médiation Inter-Entreprises du ministère de l’Economie et la Compagnie des Dirigeants et Acheteurs de France. Cette labellisation traduit la reconnaissance,  par un évaluateur externe, des pratiques responsables du Groupe vis-à-vis de ses fournisseurs alimentaires.  


 

Below
Below
Below
Below
Below
Below
Below
Below
Below
Below
Below

Plus d'actualités

20/04/2017

Les équipes de Carmila et Carrefour Property ont inauguré l’extension...Lire la suite

20/04/2017

Pour la première fois, Carrefour lance le Défi Start-up au Brésil, une...Lire la suite

12/04/2017

Le 29 mars et 5 avril dernier, le Groupe Carrefour a remporté deux...Lire la suite