France
06/03/2018

Carrefour lance la première blockchain alimentaire d’Europe et étendra cette technologie à 8 autres filières d’ici fin 2018

BELOW

Le lancement de la technologie blockchain marque une étape importante dans la mise en œuvre du plan de transformation Carrefour 2022.
Déjà appliquée au poulet d’Auvergne Filière Qualité Carrefour, elle sera déployée à 8 autres filières animales et végétales comme les œufs, le fromage, le lait, l’orange, la tomate, le saumon et le steak haché. Un système innovant qui garantit aux consommateurs une traçabilité complète des produits.



La blockchain est une base de données numérique sécurisée et infalsifiable sur laquelle sont stockées toutes les informations transmises par ses utilisateurs.
Appliquée au secteur alimentaire, elle permet à chaque acteur de la chaine d’approvisionnement (producteurs, transformateurs et distributeurs) de renseigner les informations de traçabilité qui les concernent et ce pour chaque lot (dates, lieux, bâtiments d’élevage, circuit de distribution, traitement potentiels, etc…)


Carrefour applique pour la première fois en France la technologie de la blockchain à une filière animale emblématique de l’enseigne : le poulet d’Auvergne Filière Qualité Carrefour, vendu à 1 million d’unités chaque année.

Les bénéfices de la blockchain appliquée aux filières alimentaires sont nombreux : pour les consommateurs, elle répond à un besoin de transparence de plus en plus grand ; pour les éleveurs, elle leur permet de valoriser leur production et leur savoir-faire. Pour l’enseigne, elle permet de partager avec tous ses partenaires une base de données sécurisée et de garantir aux clients une sécurité alimentaire renforcée.

Concrètement, grâce au QRCode présent sur l’étiquette du produit, le consommateur accède via son smartphone à des informations sur son produit et son parcours, depuis son lieu d’élevage jusqu’à sa mise en rayon  : par exemple, pour le poulet d’Auvergne Filière Qualité Carrefour, le consommateur pourra connaître le lieu et le mode d’élevage, le nom de l’éleveur, l’alimentation reçue (nourri aux céréales et au soja français, sans OGM…), l’absence de traitement (sans antibiotique…), les labels, et le lieu d’abattage…

« Devenir le leader de la transition alimentaire pour tous est l’ambition fixée par Alexandre Bompard pour le groupe Carrefour. L’intégration de la technologie Blockchain constitue une étape exemplaire dans cette réalisation. C’est une première européenne qui garantit aux consommateurs une transparence totale sur la traçabilité de nos produits.» explique Laurent Vallée, Secrétaire Général et responsable de la qualité et de la sécurité alimentaire pour le Groupe Carrefour.



 

Télécharger le communiqué de presse du 06 03 2018 (pdf 305.13 Ko) Télécharger l'infographie (pdf 477.79 Ko)

Plus d'actualités

08/06/2018

A la suite de l’annonce de leur entrée en négociations exclusives du...Lire la suite