Groupe
09/11/2018

Carrefour et Max Havelaar, 20 ans de partenariat équitable

BELOW

Carrefour fut la première enseigne française de la grande distribution à commercialiser en 1998 un produit issu du commerce équitable labellisé par l’ONG Max Havelaar. Vingt ans plus tard, Carrefour et Max Havelaar ont conclu de nombreux engagements internationaux et plusieurs centaines de références sont proposées en magasin.

L’antenne française de Max Havelaar célèbre cette année son 25e anniversaire à l’occasion d’un grand colloque organisé le 9 novembre au Sénat. Partenaire historique de l’association, Carrefour sera représenté par Bertrand Swiderski, le directeur RSE du Groupe. Créée aux Pays-Bas en 1988, l’ONG Max Havelaar s’est donné pour mission de construire un commerce international plus équitable en donnant aux producteurs les moyens financiers de sortir par eux-mêmes de la pauvreté grâce à une meilleure rétribution de leurs produits. Max Havelaar ne vend ni n’achète aucune marchandise mais elle appose son label sur les produits qui respectent le cahier des charges « Fairtrade »: paiement d’un prix juste, traçabilité, conditions de travail des employés, respect de l’environnement…

Dans chaque pays où l’ONG est installée, Max Havelaar s’efforce de faciliter l’accès des produits issus du commerce équitable aux marchés nationaux. En France, c’est Carrefour qui fut la première enseigne de la grande distribution à commercialiser en 1998 une référence équitable avec un café de petits producteurs de la marque Malongo. De nombreux produits certifiés Max Havelaar ont ensuite rejoint les rayons aux marques Alter Eco, Ethiquable, Lobodis…

En 2017, ce sont 341 références issues du commerce équitable qui ont été proposées dans les magasins Carrefour. Une offre qui a généré l’an dernier près d’1,5 million d’euros en primes de développement pour les coopératives en complément du prix d’achat plus juste versé aux producteurs. Cette manne a permis de financer dans le monde des bourses d’étude, des purificateurs d’eau, des écoles, une maternité…


Une gamme Carrefour équitable et bio

En 2006, Carrefour a franchi un pas supplémentaire en faveur du commerce équitable en lançant sa propre gamme de produits en partenariat avec Max Havelaar. Une gamme en marque propre qui comprend aujourd’hui 25 références dans 5 filières : banane, café, cacao, miel et thé. En volume, ce sont les bananes équitables qui occupent la tête des ventes avec 15,8 millions de tonnes écoulées dans les magasins Carrefour en 2017 contre 8,9 millions de tonnes en 2014.

« Nous reversons plus de 790 000 € de prime de développement grâce aux bananes, explique Bertrand Swiderski. Les producteurs peuvent vivre correctement de leur production, assurer la pérennité de leurs projets et produire une banane de meilleure qualité. Les communautés locales bénéficient également de l’impact du commerce équitable, tant pour leur développement économique que pour l’amélioration de leurs conditions de vie. L’ensemble de ces leviers participent à la durabilité de la filière ».

En plus d’être équitables, tous les produits de la gamme Carrefour-Max Havelaar sont également issus de l’agriculture biologique. « Le lancement de la banane bio équitable a été réalisé en 2014, poursuit Bertrand Swiderski.  L’alternative bio existait mais nous avions l’intime conviction que l’alliance des deux serait mutuellement bénéfique pour les producteurs comme pour nos clients. Ce fut une réelle prise de risque pour Carrefour mais elle était vraiment nécessaire pour permettre la transition alimentaire.
Notre objectif était d’atteindre un tiers des volumes de bananes achetées dans notre réseau en équitable bio. C’est le cas aujourd’hui, les consommateurs ont répondu présents. C’est avant tout l’accroissement de la demande du ‘consommateur-patron’ qui a permis ce changement d’échelle ».

 

Plus d'actualités

12/06/2018

Carrefour a participé à la 14ème édition de la Bio Brazil Fair, le...Lire la suite

11/06/2018

● Carrefour est le premier distributeur avec lequel Google s’associe...Lire la suite

08/06/2018

A la suite de l’annonce de leur entrée en négociations exclusives du...Lire la suite